Comprendre les 5 tons en Chinois

ton chinois
113 pages de conseils pour réussir son-5

Si’l y a bien une difficulté en l’apprentissage du Chinois, en plus des caractères, c’est bien la différenciation des tons. Et ce n’est pas trois, ni quatre mais bien cinq tons que vous allez devoir mémoriser. Dans cet article, je vous donne un exemple très concret pour vous expliquer les différences qui existent…

Les 5 tons du Chinois

Cela fait 10 fois que vous répétez le même mot à votre interlocuteur et il ne comprend toujours rien…surement que vous n’employez pas le bon ton. En Chine, et comme beaucoup d’autres pays asiatiques, le ton est vraiment la clef de la compréhension de la langue.

Nous allons voir comment un ton peu changer la traduction d’un mot en un autre complètement différent et comment se souvenir de la prononciation. Pour cela, prenons l’exemple de « MA ».

Le « sans ton »

C’est simple aucune intonation pour exprimer la particule interrogative. Voici son caractère chinois

ton chinois interrogation

Le premier ton

Le premier ton est le ton plat, un peu comme si vous teniez une note de musique. En traduction il signifie « maman » et son caractère associé est les suivant.

ton chinois maman

Le second ton

Le ton est montant et sa signification correspond à « chanvre ». Vous voyez bien qu’à une intonation près vous pouvez tout de suite vous trouver en hors sujet. D’ailleurs le caractère chinois est complètement différent.

ton chinois chanvre

Le troisième ton

Ici on va combiné un ton descendant, suivi d’un montant. Un peu comme lorsque vous décrochez le téléphone et que vous dites « allo ». La traduction de ce dernier ton est « cheval » et son caractère est le suivant.

ton chinois cheval

Le quatrième ton

Après être monté, on va descendre. Il faut s’imaginer donner un ordre que un « non » autoritaire. Sa traduction est le verbe « injurier » et voici le caractère correspondant.

ton chinois injurier

Imaginez-vous maintenant dans une conversation avec un Chinois à qui vous vouliez parler de votre mère et qu’à une intonation près vous lui parliez de cheval. La situation pourrait être amusant pour votre interlocuteur. Je vous rassure, il sera facile pour lui de faire le rapprochement en fonction du contexte. Mais je pense qu »il tiquera la première fois.

Et si vous vous demandez pourquoi ils se sont pris la tête avec ton ses tons. Essayez de faire comprendre la différence entre les mots « pâte » et « patte ». Et ce n’est qu’un exemple.

Je serais curieux de connaitre quelles astuces vous utilisez pour vous souvenir des ton Chinois?

113 pages de conseils pour réussir son-5
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.